Appartenance à mes conditions | lesunderargument.com

Appartenir à mes conditions

Appartenance à mes conditions | lesunderargument.com

Par Rachel G

Je suis une femme transgenre.

À l'époque de ma transition, le conseil donné aux femmes trans qui étaient donné était de cacher son caractère trans pour sa sécurité et aussi pour son confort. Et donc je me suis cachée et je me suis retrouvée à le faire pendant de nombreuses années. Je n'ai dit à personne que j'étais trans, pas même à mes amis ou partenaires.

Je ne voulais pas faire de pédicure ou de manucure parce que je ne voulais pas attirer l'attention sur mes mains ou mes pieds. Je ne sortais qu'avec des hommes parce que j'étais certaine que les femmes sauraient que j'étais trans. Je vivais dans la peur d'être découverte, et ma vie serait détruite, et lentement j'ai commencé à m'effondrer.

Un jour, j'ai reçu un appel silencieux au milieu de la nuit, et le lendemain un SMS terrifiant qui contenait une photo de moi au lycée. J'avais tellement peur que quelqu'un de l'école m'ait retrouvé et détruise ma vie en le disant à toute les personnes que je connaissais. Je savais qu'ils ne m'accepteraient, mais j'avais caché mon identité depuis si longtemps que je ne pouvais pas l'imaginer.

Je savais que je devais dire à quelqu'un de reprendre ma vie en main et de me sentir à nouveau en sécurité. J'ai essayé de le dire à un ami qui avait divorcé alors que son ex-partenaire s'était révélé trans. Mais il m'a dit qu'il ne pouvait pas promettre de garder un secret aussi je n'ai rien dit. Je suis rentrée à la maison ivre et en pleurs et je me suis jetée sur mon lit. Mon colocataire est venu pour découvrir ce qui n'allait pas, et dans un moment de désespoir, je lui ai dit, lui jetant mon document de changement de nom pour le prouver.

Il l'a très bien pris, j'ai fini par parler à tous mes amis, à mes collègues de travail. Depuis je suis sortie dans des endroits où je n'avais jamais été auparavant car j'avais trop peur. Je suis toujours angoissée de m'intégrer, mais j'apprends en allant dans des endroits ou je me sens bien, plus comme quelqu'un que je ne suis pas.

Récemment, j'ai eu ma première épilation à la cire dans un salon et j'ai profité d'Hollywood; c'était une expérience incroyable. Je suis allée faire des pédicures avec mon amie, et maintenant me voici dans cette séance de photo pours de la lingerie. Je me sens à la fois sexy et confiante, quelque chose que j'ai toujours eu du mal à croire et que je peux faire en tant que personne trans.

Je veux me sentir à ma place, mais je suis contre le fait de m'adapter aux conditions que l'on nous impose. J'espère qu'un jour chaque personne trans se sentira comme
toutes les personnes.